La Fondation de France vient à l’aide aux bénéficaires de l'ONG Cavoequiva à Adjamé

L’Ong Cavoequiva a bénéficié d’un appui financier de la Fondation de France pour prendre en charge les jeunes filles victimes de prostitution, d’exploitation et de VBG et mener de sessions de sensibilisation dans la commune d’Adjamé de Janvier 2011 à Décembre 2011.

Ce financement permettra d’améliorer les conditions des jeunes filles et de leurs enfants qui bénéficieront des services suivants :

  • Prise en charge médicale
  • Prise en charge alimentaire et nutrionnellle
  • Prise en charge psychosociale
  • Recherche et réinsertion familiale

En outre des activités de sensibilisation sur le VIH/Sida seront menées à l’intention des populations des gares et marchés de la Commune d’Adjamé. Ce financement vient en appui à la maison d’expression initiée par l’Ong Cavoequiva avec le soutien financier de l’Unfpa et l’appui technique de la Mairie d’Adjamé.