Duékoué La mineure DS a enfin retrouvé ses parents !

lll

Duékoué La mineure DS a enfin retrouvé ses parents !

Le 07 juin dernier l’équipe de protection de l’ONG CAVOEQUIVA a procédé à la réunification familiale entre la mineure DS âgée de 14 ans et ses parents biologiques. La cérémonie a eu lieu dans les locaux du Complexe Socio-éducatif de Duékoué.

Pour la circonstance, les autorités administratives dont Monsieur le représentant du sous-préfet de la ville, étaient présents ainsi que le représentant du Directeur du Complexe et des assistants sociaux de Duékoué. Les parents étaient également là, très impatients de retrouver leur enfant.  Avant la remise de la petite DS à ses parents, l’équipe de l’ONG Cavoequiva a sensibilisé les parents sur les différents droits de l’enfant notamment le droit à l’éducation, à la santé, à l’alimentation…. Dans cette même veine, le représentant du directeur du complexe est intervenu sur la question. Il a d’abord donné la définition d’un enfant et a mentionné le rôle du centre social dans la protection de l’enfant. Il a cité des lois qui régissent le sujet des enfants. Par ailleurs, il a donné des recommandations selon lesquelles les parents doivent veiller et protéger les enfants pour ne plus que ces cas se reproduisent. Aussi, il a partagé l’information selon laquelle le centre social veillera avec les autorités administratives à ce que la mineure soit insérée en fonction de ses motivations. Après ces échanges, l’équipe de l’ONG Cavoequiva a confié la mineure au représentant du sous-préfet qui à son tour a remis l’enfant au représentant du directeur du centre social pour enfin le remettre à ses parents. En effet, la mineure DS a été victime d’un mariage précoce et forcé. A 14 ans, cette jeune fille a été contrainte d’abandonner les études en classe de CM2 pour se marier à un homme de 50 ans. Suite à une dénonciation, la mineure DS s’est retrouvée à la police avant d’être référée  au Centre de Transit Communautaire de l’ONG Cavoequiva le 17 novembre 2017 pour une prise en charge. Après la cérémonie de réunification, les agents de l’ONG Cavoequiva ont accompagné la mineure DS à son domicile.